Conférence sur le Buis de Kingsville par Brian Donnelly

La conférence du 4 mars dernier nous a permis de découvrir le Buxus microphylla compacta, aussi appelé le Buis de Kingsville. La fiche technique de cet arbre est maintenant disponible ici. Lors de cette conférence, Brian Donnelly nous a appris les divers soins à apporter à ce cultivar « développé » par l’humain.

Buis de Kingsville
Buis de Kingsville

En effet, ce cultivar ne se retrouve pas dans la nature. C’est grâce à William Appleby, qui a sélectionné les semis, qu’on peut aujourd’hui retrouver cette variété de buis. Le Buis de Kingsville ne se caractérise pas seulement par son feuillage compact à petites feuilles, mais aussi par la lenteur de sa croissance. Le Buis de Kingsville ne croit que d’environ 5 millimètres par année, ce qui lui permet d’avoir une apparence de vieil arbre dès son jeune âge.

La deuxième partie de la conférence portait sur un sujet un peu plus pratique, soit la création d’un paysage sur une magnifique roche avec des Buis de Kingsville. En effet, à l’aide de buis de sa propre collection, Brian nous a offert le privilège d’assister aux premiers pas d’un projet de longue haleine!

IMGP6472
De gauche à droite: Muck, Buis de Kingsville et mousses.

Tout d’abord, il nous a expliqué la provenance de sa roche, fait par un artisan du Québec. Il nous a aussi expliqué les étapes qu’il a suivies pour monter son projet. L’une des premières étapes a été d’imager le produit final à l’aide de dessins, montage sur papier et collage. Ces étapes sont très importantes avant même de débuter la création du projet.

Roche
Roche, fait par un artisan du Québec.

Brian a ensuite débuté le travail pratique en installant un sujet de buis en semi-cascade sur le sommet de son paysage rocheux. L’arbre est fixé à l’aide de rubans temporaires et les racines seront protégées du dessèchement par du muck (composition de poussière d’akadama, d’argile et de mousse). Ce muck adhère très bien à la roche et, combinée avec de la mousse, permettra aux racines de recevoir l’eau et les nutriments nécessaires à la survie de l’arbre. Le but ultime de cette étape sera donc qu’avec le temps, les racines migreront dans le pot et éventuellement, l’utilisation du muck et de la mousse ne sera plus nécessaire.

IMG_3670
Préparation et installation d’un sujet de buis en semi-cascade sur le sommet
IMG_3712
L’arbre est fixé à l’aide de rubans temporaires.
IMG_3695
Application de la muck sur la roche.

La soirée s’est terminée bien vite et, faute de temps, il reste encore 4 arbres à installer sur ce futur chef-d’oeuvre! Bien sûr, les autres suivront bientôt; Brian nous a promis une photo du résultat final… un article à suivre dans les prochaines semaines!

Photo : Alain Goulet et Sacha Bois

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s