Un Penjing, une forêt ou un saikei, à la première vue c’est toute la même chose et il est facile de les confondre, mais lors de la conférence incluant une démonstration, Brian a su si bien nous démontrer la différence entre ces paysages.

Le saikei est un art japonais qui représente une partie d’un décor dans une forêt, une clairière, un bosquet où il est possible d’y inclure un sentier ou même un cours d’eau. Ces montages sont toujours faits sur des plateaux très bas afin de donner la priorité au décor.

Ce n’est pas uniquement fait qu’avec des végétaux, il est permis d’y inclure des éléments décoratifs tout en respectant les dimensions afin de donner une atmosphère.

Dans un montage, Brian a joint un bosquet d’orme d’Amérique jumelé à un petit buis de Kingville. Par la même occasion, il nous a démontré une technique pour attacher les arbres dans ces paysages, car il n’est pas toujours facile de les solidifier. C’est une bonne façon d’utiliser de jeunes arbres ou ceux qui n’ont pas un grand potentiel pour devenir un bonsaï. C’est en regroupant ces arbres qu’ils prennent toutes leurs valeurs.

Ce sera à notre tour de construire nos propres saikei avec notre matériel lors d’un prochain atelier qui se tiendra le 10 avril prochain.

C’est à suive… Peut-être qu’il va en sortir de petits chefs-d’œuvre ???

 

IMG_0557a

Le produit final.

Le produit final.

Le produit final.

Advertisements