La conférence du mois de janvier a été donnée par Brian Donnelly et portait sur 2 sujets, soit les charmes et la convention 2013 de la World Bonsai Friendship Federation (WBFF).

En premier lieu, Brian nous a exposé les particularités relatives à la culture des Charmes en Bonsaï. Les membres présents ont pu apprendre que les charmes sont des arbres peu capricieux dont les conditions de culture ne diffèrent pas beaucoup des autres feuillus. Parmi les particularités à noter, il faut savoir que les charmes peuvent être sensibles à la lumière s’ils sont placés en plein soleil et que cela peu mener à des brûlures sur les feuilles. Il en va de même s’ils sont fertilisés avec un engrais chimique trop puissant, dans lequel cas les brûlures sur les feuilles seraient visibles sur les côtés des feuilles.

4En deuxième portion de conférence, nous avons eu droit à un récit détaillé de l’aventure de Brian Donnelly à la convention 2013 de la WBFF. Comme nous l’avons mentionné sur le site récemment, Brian a eu l’honneur d’être sélectionné pour faire une démonstration lors de ce prestigieux congrès. Vous pouvez donc voir ci-haut une photo de Brian et de son produit fini: un pin lettré.

Brian Donnelly en Chine - WBFFEn plus d’être accompagné des bonsaïstes bien connus au Québec Robert Smith et Daniel Lafortune, Brian s’est retrouvé aux côtés de certains des plus grands bonsaïstes américains, en l’occurrence Bill Valavanis, Suthin Sukosolvisit et Bjorn Bjorholm, que vous pouvez apercevoir sur la photo suivante:

Brian Donnelly en Chine - WBFF Après nous avoir raconté le détail de la démonstration, qui s’est vraiment déroulée dans un contexte d’amitié et non de compétition, Brian nous a raconté les visites qu’il a faites en compagnie des autres démonstrateurs. Il a été principalement été épaté par la taille des bonsaïs qu’il a pu admirer, à preuve ce génévrier rigide qui est fort probablement le plus petit des arbres de la série de photo qui suit:

Brian Donnelly en Chine - WBFF

Brian Donnelly en Chine - WBFF

Un génévrier de chine

Brian Donnelly en Chine - WBFF

Un podocarpus

Brian Donnelly en Chine - WBFF

Un autre podocarpus

Brian Donnelly en Chine - WBFF Brian  nous a également témoigné de son appréciation sur le fait que les Chinois ne se limitent pas seulement aux règles standards du bonsaï lorsqu’ils réalisent une création. Ils vont souvent bien au-delà de ces règles pour créer des oeuvres qui sont tout simplement épatantes, comme cet arbre qui pousse littéralement sur un mur de briques ou l’arbre suivant arborant un style battu par le vent:

Brian Donnelly en Chine - WBFF

Brian Donnelly en Chine - WBFF

Un autre type d’arbre qui ne peut être rencontré presque qu’exclusivement en Chine est l’arbre qui suit, dont les plateaux sont extrêmement minces:

Brian Donnelly en Chine - WBFF

Il ne faut pas oublier non plus que les Chinois sont les créateurs du penjing, ces paysages d’arbres sur roche qui recréent souvent des paysages sur le bord de l’océan ou d’un lac. Brian a donc pu voir des oeuvres réalisées par les plus grands artistes chinois dans ce domaine:

Brian Donnelly en Chine - WBFF

Un penjing de pins blancs du Japon

Brian Donnelly en Chine - WBFFFinalement, Brian a eu la chance de visiter plusieurs jardins privés qui rivalisent tous entre eux par la taille et la qualité de leurs bonsaïs:

Brian Donnelly en Chine - WBFF Brian Donnelly en Chine - WBFFNous tenons à remercier Brian pour ce récit palpitant, et nous espérons que cette conférence vous aura incité à vous investir dans le merveilleux monde du bonsaï et qui sait, peut-être un jour vous retrouverez-vous en Chine dans le même rôle que notre cher Brian!

Advertisements