Le 17 novembre dernier s’est déroulé un atelier sur le pin blanc du Japon à la pépinière Bonsai enr. à St-Joachim de Shefford. Lors de cette activité, Yves Létourneau nous a enseigné les spécificités relatives à la culture du pin blanc du Japon (pinus paviflora) en bonsaï au Québec.

2013-11-17 14.53.11

Alors que le pin noir pinus thunbergii est considéré comme le roi du bonsaï au Japon, le pin blanc, plus fin et raffiné que le pin noir, est appelé la reine du bonsaï. La qualité de son feuillage et de son écorce en font un arbre de premier choix pour en faire un bonsaï. Côté conditions de culture, Yves a entre autres insisté sur le fait que le pin blanc n’aime pas beaucoup l’humidité, mais qu’il supporte bien la chaleur. Assurez-vous donc de garder votre pin blanc dans un substrat bien drainant et placez-le en pleine luminosité, car les pins adorent le soleil. Cela vous assurera de garder votre arbre en bonne santé. Un autre élément important dans le cas des pins est l’engrais. Les pins blancs aiment recevoir une dose abondante de fertilisant organique pour rester en bonne santé. Cependant, prenez garde de ne fertiliser qu’à partir du mois de juin ou une fois que les chandelles du printemps on terminé leur croissance, sans quoi vous vous retrouverez avec des branches trop longues.

Apricot et YvesLe pin blanc est classé comme étant capable de survivre dans une zone de rusticité 6. Malgré le fait que Québec soit une zone de rusticité 4b, Yves nous mentionne que le pin blanc peut facilement passer l’hiver à l’extérieur au Québec s’il est bien protégé, par exemple sous un cône à rosiers ou dans une boîte. Toutefois, si vous avez un arbre de valeur, vous serez probablement tentés de vouloir le garder à des températures entre 0 et 5 °C l’hiver.

Le pin possède un bois est très mou. Cela possède l’avantage qu’il est possible d’e plier facilement les branches, y compris celles de bon diamètre. Cependant, les branches qui sont ligaturées ont tendance à reprendre rapidement leur forme après avoir été déligaturées. Ne vous gênez pas pour laisser vos ligatures un peu plus longtemps (facilement plus que 3 mois) sur cet arbre. Comme les pousses de l’année sont très molles et que le flot de sève est important durant les mois du printemps et de l’été, le meilleur moment pour tailler et ligaturer le pinus parviflora est à l’automne. À ce moment, les pousse de l’année ont lignifié et l’arbre saignera beaucoup moins si vous le taillez.

Vous pouvez maintenant accéder à la fiche technique du pin blanc du Japon dans la section documentation du site.

Article à venir: suivi du projet de shohin pin noir du Japon en 6 ans.

Advertisements